Ecole de printemps de l’AHA – « SON ET SCIENCES SOCIALES »

Oyez ! Oyez !

L’AHA organise une nouvelle école de formation à l’Université Libre de Bruxelles pour ce printemps 2017. Après une édition réalisée à l’automne 2015 autour de la vidéo et du dessin (voir notre chronique d’une école), nous proposons cette année de travailler sur les expériences et créations sonores et la manière dont elles peuvent renouveler notre regard – ou plutôt notre oreille ? – sur la pratique socio-anthropologique.

Les enregistreurs sont particulièrement répandus dans la pratique ethnographique et ils font partie du trousseau de l’enquêteur au même titre que le carnet de terrain, le crayon (et le parapluie ?). Très souvent utilisés comme outils de stricte captation du « réel », pour retranscrire les mots (authentiques !) de nos interlocuteurs ou pour conjurer la peur de perdre des informations, ils nous accompagnent jusque dans l’intimité de la production de connaissance.

L’école de l’AHA propose cette année de tendre une oreille plus attentive qu’à l’accoutumée sur cette pratique du quotidien de la recherche et d’en élargir le spectre de réflexion. Nous avons donc fait appel à deux spécialistes du son pour animer trois jours de formation et d’expérimentation : Clara Alloin, réalisatrice de documentaires radiophoniques, et Antonin Simon, compositeur de musique électroacoustique.

Cet atelier intitulé « parole sensible et paysage sonore » aura lieu les 3-4 et 5 avril prochains sur le campus de l’ULB et suivra la trame suivante :

Jour 1 : Introduction – Écoutes collectives en extérieur et initiation à la prise de son.

Jour 2 : Prises de son en extérieur – Initiation au montage

Jour 3 : Montage et création de paysages sonores

Au soir du troisième jour, le mercredi 5 avril de 18h30 à 20h30, nous proposons une séance de restitution publique des expérimentations de l’école à l’Eau chaude – Het warm water, 5 rue des Renards – 1000 Bruxelles (qui organise d’ailleurs, tous les 2èmes jeudis du mois, des écoutes collectives !).

Tout le monde est bienvenu !

Attention ! Les inscriptions à l’école sont obligatoires et les places sont limitées. Écrivez-nous vite à l’adresse : contact[at]aha-lamc.xyz

Vous trouverez toutes les informations concernant les modalités d’inscription (délais et frais) dans le document téléchargeable ici.

 

Ambiances : appel et bonus AHA

Dans l’actualité de la publication scientifique, l’AHA relève l’appel à contribution de la revue Communications sur les ambiances et les atmosphères : Exercices d’ambiances. Présences, enquêtes, écritures / The exercise of atmospheres. Presences, investigations, writings. En voici le court argumentaire (suivez le lien plus haut pour le détail) :

« Les chercheurs intéressés par les ambiances – anthropologues, sociologues, historiens ou phénoménologues mais aussi géographes et ethnologues, ethnomusicologues et théoriciens de l’architecture, du théâtre, du cinéma ou de la création littéraire – développent de nouvelles manières d’écrire et de mener leurs enquêtes. Cette livraison de Communications entend bénéficier d’un tel climat intellectuel en interrogeant la « puissance heuristique » de la notion d’ambiance, outil méthodologique susceptible de faire converger divers champs de recherche. »

La date limite d’envoi des résumés de vos contributions éventuelles est fixée au 19 mars 2017, pour une réception des articles complets dans le courant de l’été.

À vos plumes !

Teasing…

Nous en profitons pour annoncer brièvement que la prochaine session de l’école Arts et Sciences sociales de l’AHA traitera de la question des ambiances et des atmosphères, du point de vue des techniques de prise et de montage son. Les participant.e.s à notre école seront invité.e.s à réfléchir à la notion de paysage sonore et à créer leur soundscape durant les ateliers expérimentaux animés par des professionnels de la recherche et de la diffusion sonore. Nous vous donnerons plus de détails sur cette école très vite !

En attendant, pour réfléchir à la question et voyager avec les sons, nous vous invitons à explorer le soudcloud de Marie-Pierre Lissoir, docteure en ethnomusicologie et membre du LAMC, qui a amorcé une collecte de sons bizarres et d’ambiances lointaines sur son terrain de recherche, au Laos. Pour les plus curieux, elle propose d’écouter des sons mystérieux et de jouer à en identifier la provenance… Cliquez sur l’image !

Atelier d’ethnographie visuelle

Dans le cadre de son séminaire « L’enquête et ses graphies », le IIAC-LAIOS (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain – Laboratoire d’Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales) de l’EHESS propose un atelier d’ethnographie visuelle du 2 au 5 mai 2017 à Paris.

Affiche atelier IIAC-LIAOSLa thématique de l’atelier sera la suivante : Élections en France, politique en France. Les participants seront invités à « à observer, analyser et figurer les différentes formes électives (de définition, de représentation, de contestation du politique) qui se révèlent dans la population française, parisienne notamment, au cours de l’effervescence autour du scrutin présidentiel en 2017. Celles-ci pouvant être considérées comme révélatrices des contours et des hiérarchies de la société française contemporaine. »

Cet atelier sera réalisé avec la participation de Marc Abélès, anthropologue et Jacques Lombard, anthropologue & cinéaste et la collaboration de la cellule audio/vidéo
du Centre Edgar-Morin/IIAC.

Inscriptions ouvertes jusqu’au 10 janvier sur motivation (CV + note d’intention).

Chronique d’une école

Après une journée organisée le 10 juin 2015 autour de la question de la rencontre entre les sciences sociales et les arts, l’Atelier d’Hybridations Anthropologiques remercie tous les participant.e.s et visiteur/se.s présents lors de la première édition de son école d’automne, les 16, 17 et 18 novembre derniers. Cette école, deuxième évènement proposé par l’AHA, était conçu comme un moment privilégié pour mettre à l’épreuve et expérimenter les grandes propositions qui tiennent le collectif : partager des savoir-faire, échanger des expériences, penser la limite entre les arts et les sciences sociales, la tester, la bousculer, réfléchir collectivement, coproduire dans la gaité et la réflexivité, cheminer vers l’horizon de l’horizontalité… Aussi ambitieux que ce bouillon hybride puisse paraître, il nous semble que l’école a largement rempli ses objectifs et nous la considérons comme une réussite qui ouvre le chemin de nombreuses expérimentations et réflexions futures !

AB

C

C1

Durant ces trois jours d’école, chercheur.e.s et étudiant.e.s en sciences sociales se sont côtoyés dans des ateliers animés par des professionnel.le.s de la vidéo et du dessin. Nous remercions bien bas Réjane Vallée, Marta Kucza, Kim et Bruno Tondeur, Joal Grange et Florent Grouazel de s’être prêté.e.s au jeu de la transmission de connaissance et de savoir-faire dans les contraintes de la courte parenthèse ouverte, d’avoir mis en partage leur expérience et leur point de vue sur les techniques artistiques que nous avons travaillées ensemble. Nous remercions les étudiant.e.s pour l’enthousiasme et l’ardeur avec laquelle il/elle.s ont embrassé l’initiative et se sont mis à « faire », sans inhibition et en grande intelligence. Nous remercions enfin les chercheur.e.s et professionnel.le.s participant d’avoir joué le jeu avec décontraction et bienveillance, d’avoir saisi les occasions propices pour éclairer les uns et les autres de leurs lanternes aguerries et pour poser les grandes questions qui nous animent tous.

D

E

F

H

I

J

Il nous semble que chacun.e a appris des interactions, des discussions et des confrontations de points de vue durant ces trois jours dont il ressort une double envie de libération individuelle et d’expérimentation collective. Chacun.e peut se saisir des techniques artistiques avec lesquelles il/elle se sent une affinité particulière. Dans la pratique et l’échange surgissent ensuite les questionnements, les réflexions, se construisent les projets et c’est par le cœur que se renforce la légitimité d’une démarche.

K

L

M

Bien sûr, la formule de l’école est perfectible et nous ne jouons pas à nous couvrir de lauriers non mérités ! Nous avons d’ailleurs discuté des points d’organisation et de contenu à retravailler avec les uns et les autres de vive voix, par email ou lors de la rencontre de bilan organisée le vendredi 27 novembre dernier (merci aux présents !). Mais ce qui nous semble le plus important est que tout le monde paraît s’être retrouvé dans cette expérience, qui s’est conclue en beauté lors d’un pot de clôture décontracté et joyeux à La Quincaillerie des Temps Présents, un très bel endroit à l’accueil chaleureux.

N

Pour l’AHA, l’effervescence qui a marqué l’école d’automne sonne comme un très bon début ! Et nous espérons vivement pouvoir continuer à réfléchir, expérimenter, partager avec vous sur les chemins de traverse de l’hybridation anthropologique !

Un grand merci à tous !

Programme de l’École d’automne de l’AHA

À environ trois semaines de la réalisation de l’École d’automne de l’Atelier d’Hybridations Anthropologiques, il est temps d’en publier le programme ! Celui-ci est illustré par Joal Grange, co-animateur de l’atelier dessin : observation, mémoire et doodling.

FlyerEcoleAHArecto3FlyerEcoleAHAverso

À noter que le détail des salles où auront lieu les ateliers sera donné au dernier moment.

Il est encore temps de vous inscrire ! Suivez la procédure d’inscription disponible ici.

Pour ceux qui ne pourront pas participer à la réalisation de cette école mais qui sont intrigués par le résultat de nos expérimentations, nous vous attendons nombreux à La Quincaillerie des Temps Présents, 66 rue du Viaduc à Ixelles, pour une session conclusive de partage et de discussion : le mercredi 18 novembre de 14h à 17h30. Nous serons heureux de vous y rencontrer/retrouver.

À très bientôt !

Sound / Image / Culture

Le collectif d’artistes et d’anthropologues bruxellois SIC – Sound/Image/Culture lance son appel à candidatures annuel pour des personnes portant un projet hybride (film, installation vidéo, création sonore etc.) mêlant art et anthropologie. La formation/couveuse de projet est destinée à un nombre limité de 15 participants et coûte 1000 euros.

Attention, date limite de dépôt des candidatures pour le 1er octobre 2015 !

SIC – CALL FOR APPLICATIONS 2016

Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de l’asbl :

SIC - capture site