« Le film comme lieu des possibles? » (EHESS – Filmer le champ social)

EHESS : Séminaire Filmer le champ social :

« Le film comme lieu des possibles? » Cinéma documentaire et pratiques réflexives en sciences sociales

Daniel Friedmann, Monique Peyrière,

3e mercredi du mois de 15 h à 18 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 15 novembre 2017 au 20 juin 2018

Le niveau requis est celui du master pour les étudiants qui souhaitent valider  les 6 ECTS. Les auditeurs libres sont acceptés quel que soit le niveau. Le séminaire est ouvert à chacun intéréssé par le cinéma documentaire dans sa relation aux sciences sociales.

« Comment te débrouilles-tu avec la vie » ? Telle était la question autrefois posée par Flaherty à Nanook dans les années 20, reprise en 1960 sur le tournage du film de Jean Rouch et Edgar Morin Chronique d’un été. Bien connus des chercheurs en sciences sociales, ces films pointent ce vers quoi le séminaire  souhaite inscrire ses réflexions sur le contemporain : le film comme une proposition capable d’accueillir, de décrire, de critiquer, de réfléchir l’espace commun de nos manières de vivre.

Le film exhibe ce que le texte sociologique tend à refouler, le visage et le corps du sujet pensant. Pour Gilles Deleuze « Ce qui fait partie du film c’est de s’intéresser aux gens plus qu’au film, aux « problèmes humains » plus qu’aux « problèmes de mise en scène », pour que les gens ne passent pas du côté de la caméra sans que la caméra ne soit passée du côté des gens ». Un nombre croissant de cinéastes, d’artistes procèdent ainsi au sein de collectifs qui décident d’agir en immersion dans des territoires. Est-ce une nécessité de se rapprocher d’un réel démantelé et fracturé, de trouver une manière de s’y inscrire ? Comment se pensent aujourd’hui ces gestes d’engagement ? De quelles critiques du vivre le film peut-il se révéler l’enjeu ? Comment se négocient les temporalités du récit « avec » les filmés ? Que cherche t-on, ensemble ?

Au cours de l’année 2017-2018, le séminaire invitera ces cinéastes et filmés pour lesquels « faire du cinéma » dans des environnements conflictuels c’est parfois faire le choix de ce que Deleuze nomme « la fonction fabulatrice des pauvres » : attention portée au faux, aux doubles et aux métamorphoses pour laisser le récit (ad)venir dans la vie.

Le séminaire est associé à une initiative étudiante : le ciné-club PSL-Filmer le champ social, qui organise des cinés-débats au cinéma Le Champo (75005) le 3e lundi du mois, à 20 h, en présence des cinéastes documentaristes : https://fcs.hypotheses.org/

Recherch’Arts – évènement !

Le collectif Recherch’Arts organise un évènement de deux jours à Paris intitulé « Et si je diffusais ma recherche de manière créative? »

Le programme est alléchant et éclectique : des recherches en sciences sociales seront présentées sous forme de performances artistiques : théâtre, films, bande-dessinée, danse etc.

Voici le détail du programme des deux jours.

PREMIERE JOURNEE : vendredi 24 février 2017
Lieu : Alliance française – Auditorium, 101 Bd Raspail, 75006 Paris

Matin : Les enjeux de la recherche et de sa diffusion 9h-13h30

– Théâtre : Le doute et l’interrogation. Des discours que l’on tient au nom de l’histoire enseignée à nos enfants – Maylis Ferry, doctorante en science politique à l’Université de Bordeaux.

– Journal sonore : Un journal sonore tiré d’une enquête ethnographique : un outil de médiation original qui met en scène la réalité de l’enquête, de la recherche et de l’intime – Anouk Batard, doctorante en Science politique et sociologie, rattachée au LaSSP, IEP de Toulouse.

– Exposition : PAUSE CAFE ET PRESENTATION DE L’EXPOSITION DREAMS.  » Au croisement de l’ethnographie, de la photographie et de la danse »
Laura Steil, anthropologue, IHP/School for International Training et Caroline Monestiez, danseuse et médecin psychiatre.

– Bande dessinée : Un blog de sociologie en bande dessinée : Pour qui ? Pour quoi ? – Léa Mazé, auteure de bande dessinée, et Pierre Nocerino, doctorant en sociologie à l’EHESS.

– Cartographies textiles : Sensibiliser les savoirs par la recherche-création – Elise Olmedo, Docteure en géographie EHESS, Ater en géographie Université Paris Est Créteil.

Après-midi : l’audiovisuel en recherche 14h30- 19h

– Maquette 5D : Bretez II : Une valorisation à large spectre – Mylène Pardoen, docteur en musicologie, ISH de Lyon

– Film documentaire : Au-delà des mots, l’émotion. Ré exion autour des rapports entre le lm de recherche et le texte scientifique – Eric Komlavi Hahonou, docteur en anthropologie sociale et ethnologie, maître de conférence à l’université de Roskilde

– Film documentaire : « Benvenuti » – Laura Auriole, réalisatrice diplômée en anthropologie à l’Université Johannes Gutenberg de Mayence (Allemagne) et Annalisa Lendaro, chercheuse CNRS au Certop de Toulouse

DEUXIEME JOURNEE : Samedi 25 février
Lieu :  Musée Dapper, 35 bis rue Paul Valery, 75016 Paris

Spectacle à prix libre de 18h à 20h :

– Performance théâtrale : Jeu suis migrant – Giulia Breda, doctorante en sociologie à l’Université de Nice et Arihana Villamil, doctorante en anthropologie à l’Université de Nice

– Théâtre et danse : Entre-deux de danses et d’anthropologie : Travers et Traversées de frontières – Marie Lasserre, doctorante en anthropologie à l’EHESS et Thierno Ndiaye, danseur professionnel.

Soutiens et Partenariats : École des Hautes Études en Sciences Sociales, Institut des Mondes Africains, Alliance Française, Musée Dapper

EHESS – Méthodes visuelles et sensorielles

Ce 31 Janvier 2017 aura lieu l’atelier doctoral « Méthodes visuelles et sensorielles » à l’EHESS (Paris).

Séance 3: SOUND STUDIES avec la participation de Jean-Paul Thibaud (DR, CNRS – Cresson) et Marina Rougeon (Labex Comod – ENS Lyon).

16195418_1891896254363296_7755989975514423360_n

Entrée libre (190 Av. de France, 75013 – Métro: Quai de la Gare).

Plus d’info : https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/1334/