Concours de cadavres exquis 2018-2019

Le visuel de l’Atelier d’Hybridations Anthropologiques (AHA) fera peau neuve à l’automne ! Dans ce cadre, l’AHA vous propose un concours de cadavres exquis dessinés, dont le gagnant déterminera la banderole officielle de nos sites pour l’année scolaire 2018-2019.

COMMENT PARTICIPER ?

Toute personne est libre de participer.
Votre contribution à ce concours devra toutefois correspondre à quelques critères :

– être réalisée à minimum 2 personnes. Pliez (ou cachez) votre support en autant de fois qu’il y a de participant.e.s (ou plus encore) de manière à ce qu’il.elle.s ne puissent pas voir les parties de dessin des autres, attribuez-vous une partie du corps de la bête (tête, buste, jambes) ou de la chose, du lieu, de l’objet, s’il en est. Prenez par ailleurs soin d’assurer la transition du dessin pour permettre à ce.lui.lle qui vous suit de continuer le dessin afin d’éviter un ajustement malheureux.

– être dessinée sur un support respectant la proportion 26/5 cm.

-cette contribution pourra se réaliser en dessin, mais également en photo, collage, peinture, sculpture, couture ?…

– le personnage/truc/chose/monstre/lieu/objet qui en sort, s’il en est, devra se lire de manière horizontale et non verticale.

CONTACT ET DEAD LINE:
Envoyez-nous une copie scannée de vos cadavres exquis à l’adresse : contact@aha-lamc.xyz AVANT le 31 AOÛT 2018.

Amusez-vous bien et bon été !

La science dont elle rêve… et nous aussi !

Faisons un détour par les mathématiques pour questionner l’exercice de la recherche scientifique aujourd’hui. Laure Saint-Raymond,  mathématicienne française,  dépeint un tableau critique du monde académique actuel et propose quelques perspectives stimulantes lors d’une leçon à l’Académie des sciences française :

Ne pas toujours être efficace, ralentir pour explorer, discuter avec ses voisins de pallier… respirer et se laisser aller au gré de ses inspirations, « un chemin plus raide, mais plus esthétique », qui ouvre des perspectives élargies, de recherche et de travail collectif et créatif ; Faire fi des injonctions à l’excellence, que les dirigeants qui la défendent sont bien en peine de définir, « se tromper et savoir en rire », « faire des plans sur la comète »… « Notre communauté universitaire gagnerait sûrement à être moins endogène », dit la mathématicienne. C’est un peu ce qui nous tient, à l’AHA : s’ouvrir et créer des passerelles, avec d’autres univers – pourquoi pas les maths !

Une petite vidéo pour réfléchir :

L’image en une :
Projet Passarola : Figure de la Barque  inventée en 1709 par Laurent de Gusman, Chapelain du Roi de Portugal, pour s’élever et se diriger dans les Airs – Bibliothèque nationale de France. Bartolomeu Lourenço de Gusmão, père catholique et scientifique portugais, est né au Brésil (colonie portugaise) en 1685 et mort à Tolède, en Espagne en 1724.