Z chez Joli Mai

La librairie Joli Mai, installée près de la commune de St Gilles, accueille dans ses locaux l’équipe de la rédaction de la revue itinérante d’enquête et de critique sociale Z, le samedi 2 avril à 18h.

L’occasion de découvrir le travail de ce collectif de journalistes-artistes voyageurs qui met à l’honneur une ville pour chacun des numéros de leur revue. Le dernier, paru à l’automne 2015, met à l’honneur Toulouse la rose, « Toulouse la gagne ».

Z9 CouvertureDes enquêtes, des articles de fond, de l’itinérance, de l’immersion, un travail visuel impressionnant… Bref. Ne tiendrait-on pas là un véritable objet hybride ??? Allez leur demander par vous même !

« Afriques en rhizome » : films et débat

Encore deux séances à l’Horloge du Sud à 20:00 (accès libre)

Jeudi 17 mars 2016 – 20:00: Le Malentendu colonial de Jean-Marie Teno (2004, 78 min, Cameroun VO FR ST EN)

Jeudi 24 mars 2016 – 20:00: The Stuart Hall Project de John Akomfrah (2014, 98 min, Ghana VO EN ST FR)

Copy of the-stuart-hall-project-02 Édouard Glissant emprunte le terme de rhizome, proposé par Gilles Deleuze et Félix Guattari, comme principe de sa Poétique de la Relation, selon laquelle « toute identité s‘étend dans un rapport à lAutre ». Dans cette perspective, nous parlons des Afriques, parce quelles sont un enracinement en perpétuel mouvement, un point de référence à la fois réel et imaginaire, pourvu dune forme plurielle et hétérogène.

Notre programmation met en lumière les productions de cinéastes africains et des diasporas, afin de voir quelles routes empruntent leurs créations et quelles Afriques nourrissent leurs imaginaires. Relevons Edouard Glissant : One World in Relation et The Stuart Hall Project, des films qui font entendre les voix de deux penseurs de notre époque récemment disparus. Leur parole, en miroir avec le passé et le présent, nous permet dappréhender des visions à la fois intuitives et profondes sur le monde daujourdhui.

Daprès Édouard Glissant, pour sopposer à l‘état perpétuel de violence qui caractérise nos temps, il nous faut changer limaginaire collectif. Nous espérons que les films présentés ici enrichiront les Afriques en rhizome dans limaginaire du spectateur.

Édouard Glissant leent het begrip rizoom, in de betekenis van Gilles Deleuze en Félix Guattari, als principe voor zijn Poétique de la Relation, volgens hetwelk « elke identiteit zich uitstrekt in relatie tot de Andere« . Daarom spreken we hier van « de Afrikas« . Omdat zij een houvast in een oneindige beweging zijn, een referentiepunt dat zowel reëel als imaginair is, voorzien van een meervoudige, heterogene vorm.

Onze programmatie belicht het werk van Afrikaanse cineasten afkomstig uit landen van het continent en uit de diaspora. We hopen zo zicht te krijgen op de richtingen die hun creaties inslaan en op de « Afrikas » die hun verbeelding voeden. Edouard Glissant: One World in Relation en The Stuart Hall Project zijn beide films die elk de stem laten horen van twee belangrijke hedendaagse denkers die ons recent ontvielen. Hun woorden, als spiegels van verleden en heden, stellen ons in staat hun intuïtieve, diepgaande visie op de wereld van vandaag te begrijpen.

Édouard Glissant stelt dat, als we ons willen verzetten tegen de voortdurende agressiviteit die onze tijd kenmerkt, we de collectieve verbeelding moeten veranderen. Wij hopen althans dat de films die hier voorgesteld worden als « Afrikas in rizoom » de verbeelding van de toeschouwer zullen verrijken.

Une programmation de / Programmatie door Marta Kucza, Katy Lena Ndiaye, Rosa Spaliviero

« Habiter le temps d’un rêve »

Les Halles de Schaerbeek organisent un parcours déambulatoire d’artistes qui explorent la notion d’ « habiter le temps d’un rêve ». Transformées en village-monde, du 12 au 15 avril 2016, les Halles accueilleront ainsi des artistes bruxellois de toutes origines. Ils proviennent d’Italie, d’Afrique, d’Espagne, d’Amérique du Sud et d’ailleurs encore.

La réflexion se mêlera aux arts vivants et plastiques, mais également à l’interaction avec le spectateur, le tout à travers une scénographie pensée pour l’évènement.

Halles-Habiter-le-temps-dun-rêve

Pour plus d’informations : http://www.halles.be/fr/completeprogram/784/Habiter-le-temps-dun-r%C3%AAve