La culture matérielle et visuelle à Lille

Ce printemps, l’université de Lille 3 accueillera le séminaire interdisciplinaire « Culture matérielle et visuelle », organisé dans le cadre de l’école doctorale SHS de l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion – IRHiS. Gil Bartholeyns (chaire CNRS/université) et Manuel Charpy (CNRS) proposent d’explorer « de nouveaux univers sensibles en lien avec les images, les cultures et les techniques dans une perspective multidisciplinaire. » Trois journées du mois de mai verront se rencontrer pêle-mêle historien.ne.s, anthropologues, cinéastes et sociologues pour évoquer les sciences humaines et sociales au prisme des images.

Voici le détail des journées :

Journée 1 – mercredi 3 mai 2017 (10-17h)

« Images conquérantes »

  • Marie de Rugy (historienne, Université Paris 1) : Des « travaux informes » pour conquérir l’Indochine, fin XIXe siècle.
  • Nathalie Dereymaeker (historienne, Université Lille 3) : « Les plans-reliefs, ça sert, d’abord, à faire de la politique »
  • Isabelle Surun (historienne, IRHiS, Université Lille 3) : Ceci n’est pas un « zoo humain ». Des Sénégalais à l’Exposition universelle de 1889
  • Marie-Eve Bouillon (historienne, LHIVIC, EHESS): Stratégies photographique de l’imaginaire touristique : le Mont Saint Michel

Journée 2 mercredi 17 mai 2017 (10-17h)

« L’image et le vivant »

  • Perig Pitrou (anthropologue, CNRS, LAS, Collège de France) : La fabrication de nouvelles écologies. Expérimentations en bioart et biodesign
  • Lucienne Strivay (anthropologue, Université de Liège) : Rendre forme. Instabilité ontologique de la taxidermie
  • Camille Lorenzi (historienne, Université Paris 1) : L’aquarium au XIXe siècle, une « fabrique d’images » de la vie sous-marine
  • Linda Ibbari (cinéaste, monteuse) : Maîtresse (2017) : trouble dans l’animalité

Journée 3 – mercredi 31 mai 2017 (10-17h)

« Politique de la maison »

  • Charlotte Vorms (historienne, Université Paris 1) : Bidonvilles : enquête sur l’administration des quartiers périphériques à Madrid sous le franquisme
  • Anne Schiltz, Charlotte Grégoire (cinéastes, anthropologues) : Charges communes (2002) : un terrain, un film
  • Lyang Kim (cinéaste, anthropologue, EHESS) : Maisons à la frontière : Dream House by the Border (2013) et Resident Forever (2016)
  • Yasmine Bouagga (sociologue, CNRS, ENS Lyon) : Le camp de Calais en bande dessinée

Et l’affiche de l’évènement :