“Filmer le champ social”

Le séminaire “Filmer le champ social” proposé à l’EHESS par Daniel Friedmann, chargé de recherche au CNRS (*) ( IIAC-CEM ) et Monique Peyrière, ingénieure d’études à l’Université d’Évry-val-d’Essonne ( IIAC-CEM ) s’est donné pour thématique annuelle la question de la vulnérabilité du monde. Le cycle de séminaire de l’année 2016-2017 entend donc explorer cette question chaque 3ème mercredi du mois. Après une année 2015-2016 animée par la question, “Peut-on filmer la pensée?”, cette nouvelle année universitaire sera guidée par une exploration de l’enquête en immersion et de la réflexivité qu’elle implique.

La séance du mercredi 16 novembre sera consacrée à la présentation de deux projets de films en cours en présence de leurs réalisateurs :

  • Les cendres et la braise, de Manon Ott, un “portrait politique et poétique d’un territoire ouvrier en mutation”.
  • En mode Loveur, de Grégory Cohen.

Ces projections seront l’occasion d’une discussion autour du thème : “filmer en immersion dans un quartier populaire”.

Les cendres et la braise - Film de Manon OttRendez-vous salle 8, 105 bd Raspail, 75006 Paris, de 15h à 18h le mercredi 16 novembre. Les séances sont ouvertes à tous les intéressé.e.s.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.