La science dont elle rêve… et nous aussi !

Faisons un détour par les mathématiques pour questionner l’exercice de la recherche scientifique aujourd’hui. Laure Saint-Raymond,  mathématicienne française,  dépeint un tableau critique du monde académique actuel et propose quelques perspectives stimulantes lors d’une leçon à l’Académie des sciences française :

Ne pas toujours être efficace, ralentir pour explorer, discuter avec ses voisins de pallier… respirer et se laisser aller au gré de ses inspirations, « un chemin plus raide, mais plus esthétique », qui ouvre des perspectives élargies, de recherche et de travail collectif et créatif ; Faire fi des injonctions à l’excellence, que les dirigeants qui la défendent sont bien en peine de définir, « se tromper et savoir en rire », « faire des plans sur la comète »… « Notre communauté universitaire gagnerait sûrement à être moins endogène », dit la mathématicienne. C’est un peu ce qui nous tient, à l’AHA : s’ouvrir et créer des passerelles, avec d’autres univers – pourquoi pas les maths !

Une petite vidéo pour réfléchir :

L’image en une :
Projet Passarola : Figure de la Barque  inventée en 1709 par Laurent de Gusman, Chapelain du Roi de Portugal, pour s’élever et se diriger dans les Airs – Bibliothèque nationale de France. Bartolomeu Lourenço de Gusmão, père catholique et scientifique portugais, est né au Brésil (colonie portugaise) en 1685 et mort à Tolède, en Espagne en 1724.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.