« Filmer le champ social »

Le séminaire « Filmer le champ social » proposé à l’EHESS par Daniel Friedmann, chargé de recherche au CNRS (*) ( IIAC-CEM ) et Monique Peyrière, ingénieure d’études à l’Université d’Évry-val-d’Essonne ( IIAC-CEM ) s’est donné pour thématique annuelle la question de la vulnérabilité du monde. Le cycle de séminaire de l’année 2016-2017 entend donc explorer cette question chaque 3ème mercredi du mois. Après une année 2015-2016 animée par la question, « Peut-on filmer la pensée? », cette nouvelle année universitaire sera guidée par une exploration de l’enquête en immersion et de la réflexivité qu’elle implique.

La séance du mercredi 16 novembre sera consacrée à la présentation de deux projets de films en cours en présence de leurs réalisateurs :

  • Les cendres et la braise, de Manon Ott, un « portrait politique et poétique d’un territoire ouvrier en mutation ».
  • En mode Loveur, de Grégory Cohen.

Ces projections seront l’occasion d’une discussion autour du thème : « filmer en immersion dans un quartier populaire ».

Les cendres et la braise - Film de Manon OttRendez-vous salle 8, 105 bd Raspail, 75006 Paris, de 15h à 18h le mercredi 16 novembre. Les séances sont ouvertes à tous les intéressé.e.s.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *